Monthly Archives: octobre 2018

Équitation

Pourquoi engager ses classes dans un cycle d’équitation scolaire ?

Classes concernées : CE2 – CM1 – CM2 sur acte volontaire de l’enfant et de la famille.

Le cheval,  à la fois doux et fort, empathique et puissant, permet à l’enfant une relation apaisante, rassurante et constructive.

La relation avec l’animal est en effet au cœur de ce sport. S’il doit maîtriser les gestes techniques, adopter les bonnes postures, le cavalier doit surtout comprendre l’animal, sa personnalité, son caractère.

Surtout, il apprend vite que « le poney ne ment jamais et ne juge pas », selon Thierry de Pas (directeur de la ferme équestre de Bois- Guilbert (Seine-Maritime). Il serait au contraire une « éponge » prête à recevoir toute l’affectivité de l’enfant, dans une belle relation de confiance.

Faire du poney est bon pour la confiance en soi. Le jeune cavalier doit en effet surmonter son appréhension initiale et s’affirmer face à l’animal.

L’enfant doit aussi nouer une relation avec son poney, s’en occuper…S’il manque ­d’assurance ou est un peu solitaire, il y trouvera un équilibre : il apprendra à sortir de sa coquille.

Cette école de l’attention lui sera utile toute sa vie, pour bien vivre avec les autres.

Le poney, un formidable maître d’école 

La pratique des activités équestres favorise le développement de l’élève :

  • au plan social par une confrontation à d’autres milieux éducatifs, par des capacités d’analyse de l’environnement. Le mode de vie dans un centre équestre entraîne des activités de groupe.
  • au plan affectif car l’acte volontaire doit être nuancé pour être accepté par le cheval : l’élève doit apprendre à maîtriser ses réactions émotionnelles.
  • au plan psycho-moteur par le développement de la maîtrise de l’équilibre, de la coordination, des dissociations fragmentaires.
  • au plan cognitif par l’acquisition de connaissances pratiques et théoriques élémentaires relatives au mode de vie du poney, du cheval, leur utilisation, leur entretien. L’activité équestre permet à l’élève de découvrir et d’évoluer dans un milieu où le poney reste son centre de préoccupation. Il pourra ainsi prendre conscience des risques nécessitant le respect des consignes de sécurité.

L’année d’équitation s’organise ainsi

Trois périodes  :

  • 5 semaines en automne (avant les congés de Toussaint)
  • 7 semaines  au printemps : avril – mai – juin
  •  

Un jour / semaine :

    • jeudi (Saint Jean-Baptiste)
    • vendredi (Sainte Marie)

Organisation d’une journée au poney club

La classe est partagée en deux groupes ((16 maximum) :

Le groupe 1 a une séance d’équitation de 9h30 à 11h30 pendant ce temps le groupe 2 est en cours avec l’enseignante. On inverse l’après-midi.

L’encadrement technique est assuré par Aleth Durel (dirigeante du centre équestre) assistée d’Elisabeth Bottet, animatrice.

Règles de sécurité

Cette pratique doit se faire dans le respect des règles de sécurité (le casque est fourni par le centre équestre) et des consignes particulières données par les enseignants du centre équestre. Les élèves doivent, notamment, se conformer aux règles de sécurité édictées par le règlement intérieur du centre équestre.

Les assurances

Assurance : Mutuelle Saint Christophe pas de surplus, compris dans le contrat assurance individuelle élève.

Pour les assurances personnelles individuelles d’autres groupes, il faut préciser à son assureur que l’enfant fera de l’équitation pendant le temps scolaire 

Les tarifs 

Un coût de 96 € / enfant soit 9,60 € / mois pour les familles.

    • 8 € / séance de 2 heures
    • durée : 12 semaines

La presse a parlé de nous :